AV1 : un robot pour maintenir le lien social

Le 3 décembre, dans le cadre de sa mission d’aide aux patients, l’association Laurette Fugain a lancé un projet expérimental « No Isolation » au sein des services d’hématologie des hôpitaux Robert-Debré, Armand-Trousseau, Saint-Louis et Gustave Roussy. Des robots de télé-présence, AV1, ont ainsi été remis à 20 patients et familles.
En prêtant gracieusement AV1 pour un an, Laurette Fugain contribue à l’amélioration du quotidien des enfants, adolescents et adultes atteints de leucémie.

 

AV1 : un robot avatar pour rompre l’isolement des patients
Pour améliorer et adoucir le parcours de soins des patients, l’association soutient des projets novateurs.
Cette année, parmi les projets soutenus, Laurette Fugain propose aux services d’hématologie (pédiatriques et adultes) des hôpitaux Robert-Debré, Armand-Trousseau, Saint-Louis et Gustave Roussy, la mise en place d’un dispositif particulièrement prometteur et porteur de sens.
À partir du 3 décembre et pendant 1 an, l’association prête gracieusement un robot de télé-présence (AV1) à 20 familles d’enfants, adolescents et adultes suivis pour une leucémie.

Contrôlé à distance par le patient, AV1 est positionné dans la classe ou tout autre endroit où il ne peut pas se rendre. Le robot devient alors ses yeux, ses oreilles et sa voix. Il est également capable de transcrire en temps réel son état émotionnel grâce à ses yeux expressifs.

À la différence des autres robots, AV1 ne reste pas avec le patient. Il est l’avatar de ce dernier.
Maniable et transportable (27cm, moins d’1kg, rotation à 360°), il permet de garder le lien avec l’entourage, de se joindre au dîner familial, à un après-midi au parc avec les copains…
Grâce à lui les jeunes peuvent également profitent pleinement de leur scolarité : poser une question ou simplement glisser une plaisanterie grâce à la fonctionnalité « chuchoter ». Ils retrouvent alors toute leur place au sein de la classe.

 

Ce projet-pilote qui vise à rompre l’isolement lié à des longues périodes d’hospitalisation est rendu possible grâce au soutien d’entreprises mécènes (Janssen, Fondation Bouygues Telecom, Shire) et aux collectes de fonds de particuliers (école élémentaire Gerson à Paris, collège Pasteur de Neuilly-sur-Seine, coureurs de l’association sur le Marathon de Paris 2017).

 

« No Isolation » : un projet expérimental pour renforcer les liens entre les patients et l’extérieur
Dans le combat contre la maladie, les patients et leurs proches sont en première ligne. Au quotidien, ils ont besoin d’être accompagnés, soutenus.
Pour l’association Laurette Fugain, la proximité est une valeur fondamentale qui se retrouve dans le choix du financement des projets au sein des hôpitaux, au plus près des enfants et adultes atteints de leucémie. 

Pendant 1 an, Laurette Fugain va donc suivre et mesurer l’impact d’AV1 sur la qualité de vie des patients qui en bénéficient. Une évaluation sera menée auprès des patients afin de mesurer l’intérêt réel de l’utilisation du robot.

Des outils d’accompagnement à destination de toutes les parties prenantes ont été élaborés pour encadrer ce projet expérimental : fiche explicative pour les familles, pour les parents d’élèves et les enseignants, mode d’emploi, convention entre les familles et l’association.
Elle a été particulièrement attentive à la sécurité des données, l’un des points forts d’AV1.

  • Le dispositif d'AV1 est protégé grâce à un mot de passe unique.
  • Le robot utilise des flux vidéo cryptés accessibles uniquement en temps réel par un seul appareil, celui du patient utilisateur.
  • Aucune autre personne que le patient utilisateur ne peut avoir accès aux images. Aucun enregistrement n’est possible.

 

À travers le projet « No Isolation », l’association Laurette Fugain est particulièrement enthousiaste à l’idée d’allier innovation et amélioration du quotidien des enfants, adolescents et adultes atteints de leucémie.

 

- - - -

Qui est derrière AV1 ?
L’entreprise norvégienne No Isolation a créé AV1, 1er robot de télé-présence au monde développé spécifiquement pour les jeunes atteints d'une maladie de longue durée.

Créée en 2015, No Isolation mène un partenariat avec l’Institut Norvégien de recherche contre le cancer et l’Université d’Oslo.

 

Remise d'un robot à une enfant par l'association Laurette Fugain  Stéphanie Fugain remet un robot de télé-présence à une enfant atteinte de leucémie  Stéphanie Fugain remet un robot AV1 à une enfant suivie à l'hôpital Armand Trousseau Paris

  Stéphanie Fugain, une enfant atteinte de leucémie, robot No Isolation Hôpital Armand-Trousseau Paris

Crédits photo : Manuelle Toussaint / Paris