CryoStem : un projet scientifique plein d’avenir

Septembre 2015

CryoStem est un projet de recherche médicale centré sur la maladie du greffon contre l’hôte (GvHD). Il fait partie des 10 projets sur 44 retenus par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre de l'appel à projets "Cohortes" financé par le grand emprunt "Investissements d'Avenir". Une cohorte consiste à suivre pendant plusieurs années une population de sujets, sains ou malades, afin d’étudier sur le long terme de nombreux déterminants de la santé et leurs interactions avec différents facteurs, génétiques ou environnementaux. Cette cohorte est ensuite mise à la disposition de la communauté scientifique afin de mieux comprendre les raisons de cette maladie.
CryoStem est un réseau de « binômes » centre de greffe / centre de ressources biologiques (lieu de préparation et de conservation des échantillons). Il regroupe 33 des 36 centres d’allogreffe en France et 23 Centres de Ressources Biologiques (CRB) associés. Ces centres sont regroupés au sein de la Société Française de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire (SFGM-TC).

 

Le projet Audrey-Laurette

 

La greffe allogénique de cellules souches hématopoïétiques représente actuellement le seul traitement curatif de la leucémie aigüe. Le nouveau système immunitaire greffé est l’unique moyen d’éliminer les cellules cancéreuses. Il peut cependant et malheureusement aussi réagir contre le patient, entraînant la réaction ou maladie du greffon contre l’hôte. La physiopathologie reste peu connue et les facteurs prédictifs associés à sa survenue, à la réponse aux traitements ou au pronostic à long terme ne sont pas élucidés. C’est ainsi que, depuis janvier 2012, CryoStem intègre le projet Audrey-Laurette soutenu financièrement par  Laurette Fugain. Ce dernier a été lancé en 2010 par Sylvie Fougère, à la fois biologiste spécialisée en cancérologie et mère d’Audrey atteinte d’une leucémie. Le programme a élargi sa cible à tous les patients allogreffés et non plus seulement à ceux atteints des leucémies aiguës, tel que prévu dans le projet initial.
Depuis avril 2015, la collection de cohortes a été mise à la disposition de la communauté scientifique pour permettre la réalisation de projets scientifiques de haut niveau centrés sur la thématique de la maladie du greffon contre l’hôte. Dans le cadre de cette mise à disposition, CryoStem souhaite sélectionner les projets scientifiques les plus pertinents et en conformité avec la thématique scientifique retenue. Un deuxième Appel à Projets a donc été lancé le 1er septembre dans la thématique « Biomarqueurs et GvHD ». La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 octobre 2015.

 

Comment puis-je aider ?

Il est primordial de mieux comprendre les mécanismes de la maladie du greffon de l’hôte encore méconnus et étudiés jusqu’à maintenant uniquement sur un faible nombre de patients. Vous pensez ne rien pouvoir faire pour faire avancer la recherche ? Eh bien si, vous le pouvez ! Vous avez la possibilité de réaliser un don de moelle osseuse ou de faire un don financier. Ainsi, vous pouvez contribuer à sauver des vies.

Pour en savoir plus sur le projet CryoStem : https://www.cryostem.org/cryostem.html

Pour en savoir plus sur le don de moelle osseuse 

Pour soutenir la recherche médicale