Des ateliers internet à l'hôpital avec "Apprendre à comprendre"

Pierre-Jean Fasan, fondateur de " APPRENDRE A COMPRENDRE " et professeur au grand cœur, après avoir découvert le combat contre la leucémie mené par  l’association Laurette Fugain, a décidé d’animer bénévolement des ateliers pour les adolescents hospitalisés au service hématologie AJA de l’hôpital Saint Louis à Paris.

Pierre-Jean Fasan a beaucoup de cordes à son arc : professeur d’éducation musicale au collège, animateur d’ateliers créatifs autour du numérique et organisateur d’échanges linguistiques. Son vrai sens de l’engagement et  ses échanges avec Delphine Hoffmann, de l’association Laurette Fugain ont fait naître cette belle idée de collaboration entre les deux associations pour offrir aux jeunes patients du service AJA Coquelicot 3 de l’hôpital Saint-Louis des moments d’évasion et de plaisir.

Construire des sites internet, c’est aussi apprécier le temps d’être ensemble.

 « N’ayant jamais mis en place les ateliers APPRENDRE A COMPRENDRE dans un cadre hospitalier, j’ai avancé par tâtonnements. Mise en valeur des créations, atelier musique numérique, construction de site internet, photos, clip, que choisir et comment ?
J’ai découvert qu’il suffisait de venir, de s’y mettre, d’être là, d’être. Parce que là-bas, les personnes sont. Elles sont pleines de vie, de sens, à commencer par la  secrétaire qui vous accueille tout sourire, le médecin, Marion la responsable animation. On a parlé, rigolé, joué, créé de la musique sur iPad, commencé la création de site internet, on s’est regardé. On a apprécié le temps, tranquillement. »

La construction des sites internet a finalement retenu toute l’attention des patients d’AJA Coquelicot. Chaque participant a choisi les thèmes qu’il souhaitait présenter, utilisé ses créations artistiques réalisées dans les autres ateliers proposés par le service AJA, ses besoins professionnels, ses passions tout simplement, le but étant tout d’abord de construire et dans une approche ludique.

La pédagogie différenciée : un objectif qui émane de soi.

« Avoir un objectif qui émane de soi, apprendre pour arriver au but final, cette méthode s’appelle la pédagogie différenciée. Avec ces jeunes j’ai pu expérimenter cette pédagogie centrée sur le participant, sur sa compréhension plutôt que sur le savoir à acquérir. 
La majorité d’entre eux ont « validé » l’expérience, pour reprendre leur terme. C’est un véritable retour sur soi, ses passions, sur la productivité, sur l’engagement pour un futur proche qu’ils ont créé. C’est aussi une parenthèse sur le quotidien, une évasion qui nous a permis de passer d’agréables moments qui perdurent une fois l’atelier fini. »

Un chaleureux merci à  Pierre-Jean Fasan, fondateur de CESTDULOURS, pour cette incroyable expérience.