Leucémie chronique

  • Ce sujet contient 5 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Dominique CHAUVET, le il y a 1 année et 10 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #3346 Répondre
    Anonyme
    Invité

    Bonjour il y a à peu près deux mois qu on a appris que mon mari avait une leucémie chronique mon mari a 54 ans et l hématologue lui a dit que vue les résultats de la prise de sang qu il avait un taux d une personne de 72 ans globules blancs 55480
    Plaquettes 169
    Je voudrais vraiment savoir si il y a encore des années que l on puisse passer ensemble ou s attendre au pire
    Merci d avance

    Loading spinner
    #39029 Répondre
    Anne-Sophie, Association Laurette Fugain
    Invité

    Chère Véronique, l’annonce de la maladie de votre mari est tte récente. Et c’est d’autant plus naturel que les questions se bousculent ds votre tête. Chacun ici, qu’il soit patient ou aidant, le comprendra aisément. Je crois qu’il ne faut pas hésiter à poser les questions que vs avez au fond de votre tête et de votre coeur au médecin hémato qui suit votre mari. Cela vous aidera à avancer. A ma connaissance, les leucémies chroniques sont celles qui se développent le moins rapidement. On a la chance en France d’avoir de grands professionnels de santé. Je suis sûre que l’équipe médicale qui suit votre mari va trouver le traitement le plus adapté au type de leucémie de votre mari. Pensez au meilleur pour avancer, essayez. Chaque pas est important et donne confiance en l’avenir. La force vous l’avez en vous comme votre mari l’a en lui. A deux et peut-être plus, vous serez plus forts pour lutter-)

    Loading spinner
    #39032 Répondre
    CAROLINE CHATEAU
    Invité

    Bonjour, je trouve vraiment très bizarre la réponse de votre hématologue au sujet de son âge de maladie!! Il y a des personnes plus jeunes qui ont des leucémies chronique avec des globules blancs plus hauts que ceux ce votre mari et des plaquette beaucoup plus basses.. Votre mari a les plaquettes dans la norme basse mais dans les normes, effectivement, il faudra faire baisser les blancs qui sont trop hauts, à combien est l’hémoglobine? Les leucémies chroniques, comme son nom l’indique sont chroniques et normalement d’une espérance beaucoup plus grande, bien traitées et il y a même des personnes qui en guérissent. Plus l état de votre mari est bon, meilleurs sont ses chances de vivre plus longtemps aussi et de supporter ses traitements Je me garderais bien de vous donner un nombre d’années car même les medecins se trompent, avec un traitement bien conduit ça devrait se régler d une manière favorable, du moins je l espère, vous êtes dans quelle région? Bon courage, donnez des nouvelles.

    Loading spinner
    #39038 Répondre
    Sabine
    Invité

    Bonjour, un petit message d’espoir pour vous je pense. Qd l’annonce de la maladie tombe tout se bouscule notre tête , avec bien sur pour tous la peur de la mort pour notre proche.

    Mon mari à l’âge de 29 ans a eu le diagnostic de la maladie : leucémie à tricoleucocytes qui est tombée, le 16 septembre 2014. Veille de ses 30 ans, nous avions un petit garçon de 2 ans et j’étais enceinte de notre fille qui devait naître fin septembre. C’est comme si la vie est suspendue d’un coup…avec l’espoir de se réveiller d’un cauchemar.

    Si cela peut vous rassurer, les résultats de mon mari étaient catastrophiques je ne sais pas comment il a pu échapper aux AVC et tenir encore debout etc… 25 000 plaquettes, 17000 globules blancs et 7 d’hémoglobine.
    Dès le lendemain de l’annonce, ponction de moelle, transfusion…
    Le 29 septembre , jour de la naissance de notre fille, il a eu son premier jour de chimiothérapie à domicile et il a trouvé la force malgré son état de santé très faible d’assister à la fin de l’accouchement en fin de journée.
    Apres mon retour, de la maternité, il a eu qques complications suite à la chimiothérapie (5 jours de litak) et état de santé général affaibli (fièvre, maux de tête, hémorragies dans les yeux) d’où une hospitalisation de 25 jours. Il est sorti de l’hôpital le jour de ses 30 ans. Et fin janvier 2015, une nouvelle ponction de moelle a permis de déterminer que la rémission était là, plus de traces de tricoleucocytes, à notre plus grande joie à tous.

    Cette type de leucémie même si chronique se soigne en général d’après les médecins de façon plus rapide qu’une leucémie aigüe.

    Mon mari est toujours vivant, 6 années que nous profitons de la vie au maximum.
    Aujourd’hui je suis sur ce forum, que j’ai découvert hier car mon mari est peut-être entrain de faire une rechute (leucémie chronique voulant dire que la maladie peut revenir). Ses résultats de prise de sang étant redescendu de façon continue depuis plusieurs mois, plaquettes à 88 000, globules blancs à 31900, etc…il doit de nouveau subir une ponction de moelle courant janvier-fevrier pour voir si la maladie est de retour.

    Malgré le fait qu’il faille peut-être de nouveau l’accompagner pour combattre cette maladie si elle est de retour. Je reste confiante en me disant qu’il est bien suivi, que cela sera pris plus tôt que la dernière fois et qu’il a une grosse force mentale et tient à la vie plus que tout.
    Ma plus grande crainte étant d’être assez forte psychologiquement pour soutenir nos enfants qui ont 8 ans et 6 ans maintenant et qui comprennent bcq plus de choses avec toutes les angoisses que cela représente d’avoir un papa qui sera peut-être de nouveau malade.

    Donc vraiment garder espoir pour votre mari. J’espère que ce partage d’expérience vous apportera un peu de courage pour affronter cette situation difficile.

    Courage à vous et à votre famille.

    Loading spinner
    #61860 Répondre
    Françoise ALPHONSE
    Invité

    J’espère que tout va mieux pour vous maintenant… nous, nous sommes en plein dedans. Amicalement.

    Loading spinner
    #62388 Répondre
    Dominique CHAUVET
    Invité

    Chères toutes et chers tous,
    L’association recherche des patients atteints d’une LMC et leurs aidants pour témoigner de leur parcours de la maladie lors de réunions médicales avec un de nos partenaires.
    Si vous êtes intéressé(e), merci de m’adresser un mail : dominiquechauvet@laurettefugain.org. Je vous donnerai de plus amples explications. Merci par avance de votre contribution.
    Dominique CHAUVET (association Laurette Fugain)

    Loading spinner
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
Répondre à : Leucémie chronique
Vos informations :





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Les informations recueillies dans ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande. Conformément à la loi “informatique et libertés” et à la réglementation européenne, vous bénéficiez d’un droit d’accès à vos données pour leur rectification, limitation, portabilité ou effacement en contactant l’association Laurette Fugain, sise 1 route départementale 58 – 78320 LÉVIS-SAINT-NOM. L’association Laurette Fugain s’engage à ne pas communiquer vos informations à des fins commerciales à des partenaires.